Maman les ptits marteaux...

29 avril 2013

Poker face

Si je prennais pour une fois en compte ma complainte habituelle de manque de temps, l'évidence voudrait que quitte à me coudre enfin un vêtement rien que pour moi, celui-ci soit facile à assortir, passe-partout, en un mot mettable. Oui mais tout ça manque un peu de fun, non? Donc autant viser haut dans le nimporte quoi. Si c'est loupé pas de regret, et si c'est potable, Alleluia!! j'aurais mon déguisement home-made pour le prochain Halloween. Le défi Jupe du mois de Thread&Needles proposait pour Avril de s'inspirer de l'affiche d'Alice in Wonderland. Et qui n'adore pas Alice aux pays des merveilles?? Pas moi en tous cas! Et en flanant à Ikea tout en rêvassant à une potentielle jupette, mes yeux se sont posés sur une taie d'oreiller d'un bleu parfait...

Patates

Restait le côté Alice à trouver. Pour ça quelques patates, ma peinture noire textile et une vieille chanson d'MC Solar...

Détail pochoirs 1Détail pochoirs 3

Ah mais j'allais oublier, il me fallait aussi un patron! Et le patron parfait, que j'adore et que tout le monde s'arrache depuis sa sortie, c'est la Chardon de Deer&Doe. Mais côté achats couture, j'ai promis de lever un peu le pied... Bref, j'ai lâchement et très pauvrement essayé d'imiter cette sublime jupe. Sans lui arriver à la cheville biensûr. Mais on fait ce qu'on peut, surtout pour une première jupe!

Jupe Alice 1

Et pour corser un peu l'affaire, je me suis mis en tête de la doubler. Avec du voile polyester. Qui glisse. L'horreur. Je suis certaine qu'il existe des tas de trucs et astuces de mamie Granny pour coudre cette... chose. Mais je n'avais pas particulièrement envie de chercher, alors j'ai fait au mieux. On notera aussi la première pose de fermeture invisible. D'ailleurs à ce sujet les bords du tissu n'était pas parfaitement bord à bord, il y avait bien 5mm d'écart, si une âme charitable pouvait me dire comment rectifier le tir ce serait fort apprécié!

Jupe Alice 2Jupe Alice 3Jupe Alice détail fermeture

Pour finir, j'ai tenté l'ajout de la grosse ceinture et je trouve que ça améliore grandement la forme un peu trop évasée à mon goût. Je la porterai donc comme ça, ou peut-être que je fermerai un peu les plis pour obtenir le même effet. Parce que finalement elle me plait bien et je vais la porter c'est sûr! Quel plaisir de mettre ce que l'on a fait soi-même... je ne pensais pas à ce point... merci T&N!!

Ceinturée faceCeinturée profil

 Jupe imitation non égalée du patron Chardon de Deer&Doe,

Satin de coton, taie d'oreiller Ikéa

Voile polyester noir pour la doublure

Brandebourg noir, Fabricland

Posté par Lili Marteau à 17:34 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,


Les belles aux dos charmants

Petits cadeaux de mars depuis longtemps envolés:

Haut K devantDevant haut M

Haut K dosDos haut M

Patron Back is Back de Vanessa Pouzet, tailles 36 et 40.

Detail col M  Détail dos M  Détail tissus M

Liberty Ellie Ruth rose, Bulle de Gum

Quart devant M  quart haut K  Détail emmanchure M  Détail dos K

Voile vert forêt façon plumetis très léger // Cotonnade fushia

Passepoil or // argent, Bulle de Gum

Détail épaule K

Encore une fois un patron qui brille par sa simplicité et ses finitions impeccables. Le tombé et le rendu final sont très classes. Seul petit bémol, les emmanchures baillent un peu (celà vient peut-être de ma façon de poser le biais et non du patron??) et le tombé n'était définitivement pas le même en fonction des tailles et des morphologies... comme pour tout vêtement finalement.

K dos

Posté par Lili Marteau à 00:54 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , ,

22 avril 2013

...et bien cousez maintenant!!

Et voilà, la belle est terminée. Après les premières étapes détaillées ici et , il ne lui fallait plus qu'une dernière sous-couche blanche, un premier essai de drapage et quelques coutures.

blanc devant     4

Lifting devant     Lifting dos

Epingles cou     Epingles du bas

fini devant

Comme je ne me suis pas lancée dans une housse ajustée avec pinces et patron du buste en règle, le jersey est trop tendu pour mouler aussi bien les creux que les bosses. Il faut donc quelques épingles pour maintenir la peau au corps au niveau des épaules et sous la poitrine.

Elle est belle, elle est douce. Mais horreur, enfer et damnation, elle est maintenant bien plus épaisse que moi!!! La faute à la perte de poids d'après grossesse... largement sous-estimée. Soyons optimiste, j'ai gagné le droit de refaire ma garde-robe! Et maintenant que je sais faire un mannequin, rien ne m'empêche d'en refaire un... ou d'attendre que ces quelques kilos reviennent tranquillement tous seuls :)

Posté par Lili Marteau à 20:32 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , ,

13 avril 2013

SWAP A DOO WAP!!

Swap... un petit mot pimpant, pétillant, qui claque sous la langue comme des bulles de soda... mais à part ça, un swap, c'est quoi?

Après deux mois penchée sur la question je vais tenter une définition. Un swap est une philosophie de vie selon laquelle, peu importe si l'on n'a pas le temps de faire le ménage, le repassage, préparer des repas équilibrés, se faire les ongles, faire du sport (humf)... peu importe tout ça, si l'on veut coudre, on peut. Et quitte à pousser le bouchon jusqu'au fond, alors que je n'ai toujours pas eu le temps de coudre pour moi depuis plus d'un an, pourquoi ne pas coudre pour quelqu'un que l'on ne connait même pas?! juste pour le plaisir de faire plaisir et pour recevoir à son tour un beau cadeau d'une autre couturière sans logique des priorités qui délaisse sa maisonnée.

Plus trivialement, un swap est - aussi - un petit boost commercial pour une créatrice de patrons de couture. Dans le cas qui nous intéresse, il s'agit des patrons HER Little World, petites tenues toutes fraiches qui sortent de l'ordinaire. Comme j'aime ses patrons et que je me retrouvais à 100% dans la définition sus-citée, je n'ai pas hésité longtemps à sauter le pas. Et après tout, qu'est-ce que c'est qu'une seule petite couture sur deux mois... du gâteau...

Ce que je n'avais pas prévu, c'est que la fiche que je tirerais au sort aurait tant de points communs avec ma petite vie, et que je me prendrais au jeu à tel point que je ne penserais plus que 'swap' pendant ces deux mois!! Jugez plutôt: La famille que je devais gâter, que nous appellerons famille ours, est composée d'une Mme Ours, d'un M. Ours, d'un Ourson et d'une Oursonne, comme nous. Oursonne est une petite blondinette de trois ans, comme la nôtre. Ourson adooore les dinosaures et rêve de travailler au milieu des fossils et de faire de grandes découvertes, comme nous, et comme toutes les personnes travaillant dans la plus grande zone de fouille au monde: les badlands albertains, à deux pas de chez nous. Monsieur Ours vient de la plus belle ville du monde, dont on rêverait d'être originaire, comme lui. Madame Ours aime faire des choses de ses mains, elle aime coudre, elle aime gâter sa petite famille, comme moi. Hasard ou coïncidence, je ne pouvais rêver plus belle source d'inspiration et me suis mise au travail avec plaisir. Mais trève de blabla, voici en images ce que contenait leur colis.

Elegante devantElégante dos

Robe élégante, HER Little World, 3 ans

Liberty Umbrella pink, cotonnade fushia, bouton recouvert rose dragée

Pour les rares modifs, la taille est un 3 ans extrapolé avec la longueur du 4 ans. L'encolure est remontée d'1 ou 2 cm et arrondie au lieu de carrée. J'ai cherché sans succès des conseils pour les finitions de la fente du dos. Si jamais cela pouvait être utile à quelqu'un, voici comment j'ai procédé: une fois le haut du dos assemblé (tissu et doublure cousus et retournés) et les deux biais cousus sur le tissu principal, j'ai coupé les marges de la doublure au niveau du bas de la fente, jusqu'à la couture. J'ai ensuite retourné les marges du bas vers l'intérieur, avant de coudre les deux pans de la doublure jusqu'en bas (fausse couture anglaise). Pour tenir et camoufler les bords à cru de ces marges, j'ai brodé un long et large point de renfort au bas de la fente. La preuve en image avec en prime un peu de soleil pour se rendre compte des vraies belles couleurs de ce liberty!

Elégante détail dos soleil

Pour Ourson, grand fan de dinos, j'avais d'abord trouvé des tissus imprimés mais pas suffisamment à mon goût ou de son âge. Ils ont finalement servi aux finitions et j'ai opté pour un tissu de sa couleur préférée: le vert kaki army. Je rêvais depuis longtemps de personnaliser des tissus avec de la peinture textile. Il ne restait plus qu'à trouver l'image parfaite pour un futur grand paléontologue...

galante devant Galante dos

Chemise Galante HER Little World, 8 ans

Tissu à étoiles kaki clair, My Sewing Room

Galante empreintes soleil Galante dino en laisse

Peinture textile Tulip Matte noire, Michael's

Film à pochoir Martha Stewart, Michael's

Galante biais mancheGalante sous-col

Biais d'ourlet et sous-col, tissu dino, Out of Hand

Il ne restait plus qu'à ajouter quelques bricoles: une jolie carte, une longue lettre, un petit bracelet poupée russe, une vertèbre fossilisée d'une bête très très féroce heureusement éteinte depuis longtemps et un petit pot de beurre d'érable. Mission accomplie. Le déballage à suivre chez la famille ours...

Et si vous avez bien tout suivi, vous vous rappelez que non seulement je devais envoyer un colis, mais aussi en recevoir un!!! Le notre a passé la porte il y a deux jours - vacances obligent - et ma swappeuse doit me maudir d'avoir tant tarder à donner de nouvelles! Alors oui, il est bien arrivé, oui il contenait de merveilleuses petites choses, et OUI, il faut bien le dire, je ne suis qu'une pauvre débutante face au travail ma-gni-fique de notre bienfaitrice: Anne-Sophie. Vite vite, je vous montre: 

détail tenue Ardétail tenue Au

J'adore ces couleurs, j'adore ces tissus, j'adore ces modèles, et tout est tellement bien fait, les finitions sont parfaites, MERCI MERCI MERCI Anne-Sophie pour ces merveilles. Tu as vu juste pour les goûts de toute la famille, et chose que tu n'avais peut-être pas prévue, les deux tenues vont parfaitement à ma petite chérie (qui les adore autant que moi soit dit en passant!) Je précise que la tenue garçon est destinée à mon trésor de 10 mois, qui en profitera un peu plus tard...

tenue Ar 2tenue Ar 3

tenue Au 1tenue Au 3

En conclusion, un swap est une bien jolie aventure, un échange juste pour le fun, juste pour la beauté d'essayer de toucher l'autre qui ne vous connait pas, mais qu'on a l'impression de bien connaitre à force de chercher à percer ses envies. Mais ça demande un temps et un investissement que je peine à trouver... aussi ce sera sans doute le dernier. ou pas qui sait.

Posté par Lili Marteau à 19:55 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

31 mars 2013

Ma brioche en peau de poupée

Dans un moment de folie douce il y a déjà un mois et demi, je donnais la date de ce jour comme butoire à mon propre défi. Comme je doute sérieusement de voir d'autres articles fleurir aujourd'hui sur le sujet - et ce malgré les quelques motivées que j'ai réussi à embriguer - je me dois de bouger nos fesses (les miennes et leurs doubles) pour vous montrer l'avancée de ma jumelle!

Je vous donnais dans ce dernier post quelques petites astuces trouvées chemin faisant. En voici une en image, le renfort des bras avec un rouleau vide de scotch:

Renforts brasRenforts bras rouleauRenforts bras cercle carton

Il faut d'abord insérer le rouleau depuis l'intérieur, le plus loin possible dans le bout de bras, puis faire passer la manche (longue sinon ça risque d'être difficile!) vers l'intérieur dans le rouleau et la nouer bien serrée. On ajoute un disque de carton et on scotche tout ça en place.

Le renfort du cou s'est fait grâce à une boîte en carton cylindrique et évasée (boîte à chapelure), avec la découpe d'un disque pour refermer l'orifice comme pour les bras. J'y ai ensuite glissé un long tube de carton (rouleau de 1m70 de long et 10 cm de diamètre) qui est venu se loger dans la boîte du cou.

Pour le rembourrage, j'ai utilisé de la ouate pour coussin. L'important est d'en mettre beaucoup, de petites quantités à la fois et de bien bien tasser tout autour du tube en carton (et d'en rajouter dans les creux jusqu'à ce qu'ils soient parfaitement remplis).

Base carton

Pour la base en carton, j'ai d'abord percé un trou dans ma feuille de carton au diamètre de mon tube, puis inséré le carton, dessiné le contour du mannequin, et enfin découpé à la bonne forme et mis en place. Il faut ensuite le scotcher d'un côté puis continuer à ajouter un maximum de rembourrage avant de le fermer complètement. 

Une bonne façon de juger de la qualité du remplissage est d'attendre une semaine environ, à température ambiante et derrière une porte... Si quand vous retournez votre mannequin, son dos ressemble à un choux-fleur alors bravo! il était parfaitement rembourré!!!... et la jointure dorsale pas suffisamment scotchée. Une épaisseur de scotch posée en long ne suffit donc pas!

Implosion

Après réparations (avec un affreux scotch gris, quel manque de goût!!!), voici la gueule de ma jumelle briochée. Je dis briochée parce que oui, cette protubérance flasque et disgracieuse était bien mon ventre à l'époque du scotchage. Heureusement pour moi, il a considérablement rétréci depuis, malheureusement pour le mannequin, il est ici sauvegardé à vie...

RéparationBrioche

Comme je suis une fille, et qu'une fille change tout le temps d'avis, j'ai finalement trouvé que ces pois me faisait penser à une sortie d'épilation genre dinde plumée, et surtout que ces couleurs quoiques flashy, pepsy et funky ne mettraient pas correctement en valeur le rendu des vêtements à venir. J'ai donc chercher une façon de rendre ma brioche plus humaine, et en fouillant mes cartons j'ai retrouvé un coupon d'un beau jersey bio et doux, destiné à la prodution de poupées en série (production abandonnée après la poupée numéro 1...) Restait plus qu'à trouver le moyen de faire une housse à ma Venus.

Habillage

Après avoir envisagé un quart de seconde de trouver un patron pour cette housse, j'ai fini par me lancer dans le drapé. Très très fun cette étape du drapé!! Sans oublier de coudre avant de commencer une longue fermeture éclair dans le dos, sinon il faut tout recommencer...

Et comme les pois blanc sur fond rose, ya rien de pire pour transparaître sous un tissu même épais, une dernière couche de finition, cette fois toute blanche (bien plus proche de ma carnation naturelle... soupir...) a permis de lisser - un peu - ma bedaine grassouillette, avant de lui faire revétir sa peau de poupée.

Et voilà, ce soir, le 30 mars à 22:56, je suis très exactement à la moitié de mon lissage et la housse attend sa couture finale... demain nous attend une chasse aux oeufs effrênée et lundi, jour béni, nous partons loin du froid, loin de la neige et loin de l'hémishpère nord pour essayer de revenir plus bronzée que ma jumelle en peau de poupée. Alors je vais faire une chose horrible: Non. Je n'aurai pas fini mon mannequin pour mon propre défi mannequin!!! Houuuuuuuuuuuuu!

Et sur cette joyeuse trille je vous souhaite un très beau et bon WE de Pâques!! Attendez une bonne semaine de digestion avant de commencer tout scotchage, et rendez-vous dans deux semaines pour la suite, et pour moultes autres choses. Parce que finalement, en ce début de printemps, même si l'ordi pleurait seul dans son coin, la MAC, la nouvelle, brand new et sublime MAC de ma vie, elle n'a pas arrêté...

 

 

 

Posté par Lili Marteau à 07:30 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , ,



13 février 2013

à vos marques!!

défi mannequin

Il est grand temps de lancer officiellement ce petit défi, en espérant que d'autres suivantes viennent grossir les rangs d'ici fin mars!!

Après un premier mannequin commencé pour Mlle Lee, puis le mien une semaine après, je peux déjà vous donner les tutos qui nous ont semblé les plus clairs, et surtout les quelques trucs et astuces pour que votre "poupée" soit aussi bombasse que l'original!

Pour les tutos, il y a en un sympa de Thread & Needles, celui-ci où l'on voit deux filles pas douées accumuler les boulettes (mais l'idée du poteau au milieu est très bonne!), celui-ci qui montre bien l'enroulement du scotch, ou encore celui-là...

 

L'équipement à prévoir:

- les ciseaux Non-Stick: et oui, encore une paire de ciseaux à acheter!!! mais pour vous donner une idée, les ciseaux normaux coupent très bien le scotch pendant 5 minutes. Puis très vite ils... collent!!... et vous donnent envie de les planter dans le mur (à défaut du mannequin devant vous, attention a priori il y a quelqu'un dedans!) Donc les Non-stick me paraissent un investissement raisonnable et vous feront gagner une bonne demi-heure (et garder les cheveux de la bonne couleur).

- un T-shirt trrrès moulant, pour éviter au maximum les plis, c'est plus joli. Très moulant mais pas trop serré quand même, sinon il y a un risque qu'il veuille se rétracter une fois le mannequin retiré de son moule.

- préférer le rembourrage à coussin aux journaux, c'est plus facile pour remplir uniformément le mannequin et lui apporter des formes aussi jolies que les votres! Bon, c'est aussi plus cher.... et même bien plus cher que ce que j'imaginais (30 euros de rembourrage, mais je ne dois pas avoir les bons magasins dans mon coin!)

 

L'enroulage de scotch:

- prévoir deux bonnes heures seulement pour l'enroulage de scotch, le reste peut se faire plus tard, aucune importance. Pour le deuxième mannequin, sans avoir besoin de regarder 10 fois les vidéos et avec l'aide de copine et de mari chéri, on a mis entre trois et cinq couches de scotch en moins d'une heure! Après, cela dépend surtout du nombre de couches que vous voulez et du rendu final (plus on va lentement, moins il y a de plis!)

- la future momie a grand intérêt a passer aux toilettes avant, et à éviter le gueuleton (proscrire les crêpes et les chouquettes!! mon mannequin est enceinte de 6 mois et moi non...)

- pour les techniques de momification, il ressort des différents tutos que le mieux est d'appliquer une première couche horizontale sous la poitrine, en V dans les décolletés et en étoile sur chaque sein, puis une deuxième couche verticale pour lisser le tout (sauf au niveau de la poitrine, en étoile toujours pour éviter les plis).

- marquer la ligne de taille et des lignes verticales sur les milieux devant et dos avec un marqueur fin et une ficelle lestée pour aider au rembourrage et ensuite à positionner le mannequin aussi droit que possible.

- perso, pour la déco on a fait une à deux couche de duct tape gris bien épais, puis une à deux couches de duct tape décoré. et plus aux endroits où des plis rebelles avaient besoin d'être lissés.

 

Le rembourrage:

- garder les rouleaux de scotch vides!!! pour moi ils étaient au mm près au diamètre des bras et ont permis de consolider les "manchons" depuis l'intérieur. De la même façon j'ai découpé un pot en carton légèrement évasé pour consolider le cou (mais une bande de carton enroulée peut aussi faire l'affaire)

 

Troisième mannequin et rembourrage prévu cette semaine, infos à suivre...

 

 

 

 

Posté par Lili Marteau à 02:09 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , ,

05 février 2013

Il faut sauver Berty!!!

Berty, de son vrai nom Bertille, c'est une petite salopette de l'Enfant Roi qui aurait mieux fait de rester sagement à l'état de patron. Tous les éléments se sont pourtant ligués pour l'empêcher de voir le jour... mais je suis têtue comme un troupeau de mules - enfin il paraît.

J'avais acheté le patron dès que la sage femme m'avait dit "It's a Boy". Et un coupon de ce sublime liberty montgolfières. Il avait fallu planquer tout ça biensûr, car le papa menaçait de quitter le foyer s'il apprenait par mégarde le sexe de l'enfant...

Liberty montgolfières

Et puis petit prince a atterri et les mois ont passé... vite. Quand j'ai ressorti ce patron de sa cachette presque un an plus tard, je suis enfin allée faire mon tour du net pour cueillir l'inspiration parmi toutes les versions canons que j'allais forcément trouver... Et là, grosse déception. Bougre de bougre!! Est-ce que mes goûts ont changé aussi vite!? Il faut dire que le dessin de l'Enfant Roi laisse imaginer un petit popotin bien bouffant et apétissant, alors qu'en photo les jambes semblent plus droites, les plastrons couvrants jusqu'au cou... bref, je n'étais plus très sûre d'aimer Berty.

Mais restait ce liberty chéri. Pour lui il fallait bien faire un effort. Alors avec des plis très creusés, du bouffant, les dos et devant diminués et redessinés, j'ai tenté de me rapprocher de mon Berty idéal, celui que j'avais fantasmé pendant mes nuits de grossesse sans sommeil. Les choses prenaient même une assez bonne tournure. Mais c'était sans compter une chipie désoeuvrée et armée de grandes dents... ou pire encore, de ciseaux à bouts ronds.

ouille

Entre ces coups de ciseaux et mon manque d'enthousiasme, j'ai bien failli m'arrêter net. Et puis zut, hors de question de jeter toutes ces heures de réflexion à la poubelle!! J'ai coupé la partie malade et rabiboché tant bien que mal mes petites montgolfières. Et quitte à tout modifier de fond en comble j'ai aussi élastiqué les bretelles - ce qui ne présente absolument aucun intérêt pratique. C'est juste plus rigolo. Biensûr ma machine top moumoutte n'a rien voulu savoir pour les boutonnières de l'entrejambe (comment? quatre épaisseurs? ben tiens!) donc j'ai ressorti ma pince à pressions. C'est moins classe mais plus écologique. Avec six boutons à boutonner/déboutonner toutes les deux heures, perso je laisserais mes couches lavables dans le tiroir...

devant      dos

détail bretelle b      Envers finitions

Modèle Bertille modifié, l'Enfant Roi, taille 1an

Liberty montgolfières bleu (nom officiel?), shaukat

Biais gris étoiles blanches, France Duval-Stalla

Pressions KAM Blanc nacré, Boutons bleu outremer, Passepoil blanc

Berty porté 2

Bébé chéri qui nage comme un poisson au milieu de la mer dans sa salopette!

 

En conclusion, le derrière de mon ptit chéri est hyper appétissant là-dedans, mais je ne suis pas franchement convaincue par ma version. Et c'est encore beaucoup trop grand. Peut-être aurais-je dû faire confiance à l'original? ou tout de suite acheter le Makié, dont la petite salopette me semble juste parfaite...

Je ne suis donc pas très fière de ma petite Berty mais il faut bien tout montrer n'est-ce pas, bon ou mauvais. 

 

Posté par Lili Marteau à 23:38 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , ,

26 janvier 2013

Intéressées par un Défi mannequin????

défi mannequin

Je n'ai pas de vrai mannequin... mais j'en rêve biensûr. Et je viens justement de trouver un tuto géniallissime pour en fabriquer un pile à ses mesures et pour trois fois rien!! Peut-être avez-vous déjà vu ça lors de vos errances internautes, sinon voici où l'on trouve un tuto très clair et une autre illustration. Je vais donc tenter l'expérience pour avoir moi aussi mon mannequin couture, et tant qu'à faire, j'adorerais le faire avec d'autres... alors y a-t-il des partantes??

Mon petit blog nouveau-né ne reçoit pas suffisamment de visites pour répandre mon message au large, donc je vous en prie, si vous trouvez que l'idée est bonne, partagez ce post!! (ou dites moi où poster?)

Merci à toutes!!!! et je l'espère à bientôt, pour voir s'élever une armée de jolis mannequins!

 

Posté par Lili Marteau à 00:30 - Commentaires [13] - Permalien [#]
Tags : ,

24 janvier 2013

Caraco précieux

Comme n'importe quelle petite fille, notre bichette n'a qu'un rêve dans la vie: devenir une belle, une grande, une vraie princesse. Mais voilà, pour son plus grand malheur, nous ses parents sommes d'un sérieux et d'un conformisme chiants à mourrir. On prend même un malin plaisir à interdire tout ce qui porte paillettes et fourrure roses...

Neige 1

Pour son manteau d'hiver, un lainage à pois dorés de France Duval Stalla était donc mon meilleur allié pour lui plaire - et pour me plaire surtout!! -, réhaussé de passepoil et petits noeuds dorés et d'une doublure rose pétante! J'amais beaucoup les versions de Bulle de Gum et Les Bellettes et je craquais moi aussi sur ce modèle de Caraco à col marin du "Jolies tenues pour fillettes coquettes"... Ma version est donc fortement inspirée des leurs, à ceci près que je voulais à tout prix garder la forme du Caraco fermé devant et tripler le manteau pour affronter nos températures vertigineuses.

Manteau devant

Manteau dos

Pour les détails techniques,  j'y ai ajouté du passepoil au col (facile!), des petites manches pétales - tuto trouvé ici - (presque facile...), une doublure et une triplure en laine (moins facile!):

 

Détail col      Col ouvert

Ajout de petits noeuds en biais et pressions cousues au col

 

Manches ouvertes      Manches retournées     

Manches pétales laissées libres ou retournées (parfait pour les petits bras qui grandissent vite!)

 

Raccord poignet de manche

Raccords au niveau des poignets - je trouve le résultat un peu grossier... y a-t-il une autre technique que celle du biais?

 

Doublure devant      Doublure      Triplure

Pli ou pas pli pour les doublure et triplure??? Après une longue réflexion et des questions de-ci de-là, j'ai finalement opté pour un retrait du pli du devant (doublure coupée pour éviter les surépaisseurs) et un maintien du pli au dos pour la doublure. Pour la triplure, j'ai supprimé le pli du dos mais j'ai inclu son ampleur dans le patron (comme un pli complètement ouvert mais légèrement moins ample) et ça marche bien comme ça. Je n'ai pas réussi à trouver quelle était la règle "académique" dans ces cas là, si quelqu'un la connait je suis toujours intéressée!

 

 Neige 3      Neige 4

Neige 6      Neige dos 2

Caraco à col marin T, Jolies tenues pour fillettes coquettes, taille 110

Lainage bleu à pois dorés - France Duval Stalla, velours milleraies - fabric.com,

Laine pour triplure - Fabricland, Passepoil et biais en lurex doré - Bulle de Gum

 

Neige carrée 2

 

Posté par Lili Marteau à 21:36 - - Commentaires [19] - Permalien [#]
Tags : , ,

La petite table de nuit qui voulait devenir grande

C'est l'histoire d'une petite table de nuit suédoise qui s'ennuyait ferme. Elle rêvait de casserolles qui s'entrechoquent joyeusement et du doux fumet d'un petit plat qui mijote. Un jour qu'elle restait avachie mollement à côté de son lit, comme toute bonne table de nuit, quelle ne fût pas sa surprise de se voir emmenée au sous-sol, posée sur le billard (!!!) et... percée, clouée, poncée! Tout ça pour recevoir un peu plus tard la compagnie d'une grande et jolie planche. Après des heures de découpage attentioné, la belle planche - devenue nuée de planchettes - se rapprocha de la petite table de nuit, et dans un corps à corps passionné se mit en devoir de la transformer. Une jolie cuisinette était née!

Détail 4

Détail 1

Détail 2    Détail 3

Cuisine vue du haut

Cuisine bas

Table de nuit RAST Ikea et quelques bricoles (dont des dessous de verre en ardoise, un petit saladier et le joli pousse-pousse d'un joli pousse-mousse)

 

Cuisine lumières 1

 

---------------------------------------------------

 

Je renouvelle mes excuses les plus... plates au billard de notre sous-sol, pour l'avoir sorti de sa torpeur et fait vivre les heures les plus trépidantes de sa vie. A ma décharge, l'établi est dans le garage... il y fait -15° en moyenne. Un immense Merci encore à Monsieur J sans lequelle je serais encore à pester sur ma dremell en promo, et à Monsieur G qui joua au père noël jusque taaard dans la nuit pour que la belle soit prête au matin au pied du sapin.

Posté par Lili Marteau à 07:06 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : , ,



Fin »