Berty, de son vrai nom Bertille, c'est une petite salopette de l'Enfant Roi qui aurait mieux fait de rester sagement à l'état de patron. Tous les éléments se sont pourtant ligués pour l'empêcher de voir le jour... mais je suis têtue comme un troupeau de mules - enfin il paraît.

J'avais acheté le patron dès que la sage femme m'avait dit "It's a Boy". Et un coupon de ce sublime liberty montgolfières. Il avait fallu planquer tout ça biensûr, car le papa menaçait de quitter le foyer s'il apprenait par mégarde le sexe de l'enfant...

Liberty montgolfières

Et puis petit prince a atterri et les mois ont passé... vite. Quand j'ai ressorti ce patron de sa cachette presque un an plus tard, je suis enfin allée faire mon tour du net pour cueillir l'inspiration parmi toutes les versions canons que j'allais forcément trouver... Et là, grosse déception. Bougre de bougre!! Est-ce que mes goûts ont changé aussi vite!? Il faut dire que le dessin de l'Enfant Roi laisse imaginer un petit popotin bien bouffant et apétissant, alors qu'en photo les jambes semblent plus droites, les plastrons couvrants jusqu'au cou... bref, je n'étais plus très sûre d'aimer Berty.

Mais restait ce liberty chéri. Pour lui il fallait bien faire un effort. Alors avec des plis très creusés, du bouffant, les dos et devant diminués et redessinés, j'ai tenté de me rapprocher de mon Berty idéal, celui que j'avais fantasmé pendant mes nuits de grossesse sans sommeil. Les choses prenaient même une assez bonne tournure. Mais c'était sans compter une chipie désoeuvrée et armée de grandes dents... ou pire encore, de ciseaux à bouts ronds.

ouille

Entre ces coups de ciseaux et mon manque d'enthousiasme, j'ai bien failli m'arrêter net. Et puis zut, hors de question de jeter toutes ces heures de réflexion à la poubelle!! J'ai coupé la partie malade et rabiboché tant bien que mal mes petites montgolfières. Et quitte à tout modifier de fond en comble j'ai aussi élastiqué les bretelles - ce qui ne présente absolument aucun intérêt pratique. C'est juste plus rigolo. Biensûr ma machine top moumoutte n'a rien voulu savoir pour les boutonnières de l'entrejambe (comment? quatre épaisseurs? ben tiens!) donc j'ai ressorti ma pince à pressions. C'est moins classe mais plus écologique. Avec six boutons à boutonner/déboutonner toutes les deux heures, perso je laisserais mes couches lavables dans le tiroir...

devant      dos

détail bretelle b      Envers finitions

Modèle Bertille modifié, l'Enfant Roi, taille 1an

Liberty montgolfières bleu (nom officiel?), shaukat

Biais gris étoiles blanches, France Duval-Stalla

Pressions KAM Blanc nacré, Boutons bleu outremer, Passepoil blanc

Berty porté 2

Bébé chéri qui nage comme un poisson au milieu de la mer dans sa salopette!

 

En conclusion, le derrière de mon ptit chéri est hyper appétissant là-dedans, mais je ne suis pas franchement convaincue par ma version. Et c'est encore beaucoup trop grand. Peut-être aurais-je dû faire confiance à l'original? ou tout de suite acheter le Makié, dont la petite salopette me semble juste parfaite...

Je ne suis donc pas très fière de ma petite Berty mais il faut bien tout montrer n'est-ce pas, bon ou mauvais.